mardi 1 mai 2012

C'était encore dans ouest-France

Les lycéens de Truffaut en tournée rabelaisienne - Challans

samedi 28 avril 2012
Les élèves de seconde de l'enseignement d'exploration Création et activités artistiques sont accompagnés de premières et terminales de l'option théâtre pour la mise en scène de la pièce.
Ils adaptent au théâtre les textes du père de Pantagruel et Gargantua. Un travail de longue haleine qui va se traduire par sept représentations entre Challans et le littoral.
Ce soir sera le moment de vérité pour les élèves des options théâtre et régie-scénographie du lycée François-Truffaut. À 21 h, aura lieu la première de leur pièce, Résumons, à Saint-Hilaire-de-Riez. Le début d'une série de sept représentations qui les conduira à Noirmoutier, Saint-Jean-de-Monts et Saint-Gilles-Croix-de-Vie, avant les trois dernières à Challans.
Le projet d'une année pour les 49 élèves répartis entre la scène et la régie. Pour finaliser les derniers détails, le groupe a d'ailleurs passé trois jours en résidence à Saint-Hilaire-de-Riez. « Nous travaillons sur la pièce depuis septembre, à raison de trois heures par semaine le mercredi après-midi, plus deux samedis de répétition », détaille Dominique Grégoire, l'une des professeurs qui encadrent le groupe.
« Cinq livres en une heure »
Après avoir monté Télémaque l'année dernière, une pièce tirée de l'Odyssée, d'Homère, l'option théâtre s'attaque cette année à Rabelais. Un auteur « déjà au programme des terminales, indique Dominique Grégoire, et que les élèves ne liraient pas forcément autrement. » L'adaptation résume « cinq livres en une heure », en suivant le questionnement du personnage de Panurge : doit-il se marier, et s'il le fait, sera-t-il cocu ?
La scénographie a dû s'adapter aux contraintes techniques définies en début d'année. Deux couleurs : le bleu et le blanc. Une mise en scène centrée sur l'univers hospitalier. Tous les costumes ont donc été fabriqués par les élèves à base de matériel médical. « Nous avons confectionné des couronnes avec des tuyaux respiratoires et des charlottes jetables », décrivent par exemple Manon et Coralie.
La régie est intégralement prise en charge par les élèves. Encadrés pendant l'année par Eric Duranteau, scénographe, ils seront neuf à devoir gérer les lumières, le son et la vidéo. « Nous l'avons déjà fait à l'occasion du passage d'une troupe invitée, explique Elvis. Cette fois, nous devrons le faire seuls et nous adapter aux différentes salles, mais nous sommes bien équipés. »
La réservation des salles est également assurée par les élèves. Les lieux où se produira la troupe sont mis à disposition gratuitement par les communes. Parfois, les lycéens ont trouvé un arrangement. « On nous prête les salles et, en échange, nous ferons des représentations pour des collèges », précise Dominique Grégoire.
Plusieurs initiatives permettront à tous de garder un souvenir de cette aventure. Des élèves du groupe prennent régulièrement des photos des répétitions, mises en ligne sur un blog. L'atelier vidéo-cinéma a également été mis à contribution et produira un « making-of » qui permettra de retracer l'historique du projet. « Au final, c'est épuisant, confie Dominique Grégoire, mais agréable car il y a une belle dynamique, et ce sont des élèves passionnés. »
Saint-Hilaire-de-Riez, samedi 28 avril, 21 h. Noirmoutier, mercredi 2 mai, 20 h 30. Saint-Jean-de-Monts, vendredi 4 mai, 14 h 30. Saint-Gilles-Croix-de-Vie, jeudi 10 mai, 14 h 30. Challans, Théâtre du Marais, samedi 12 mai, 20 h 30 ; Forum du lycée François Truffaut, jeudi 24 et vendredi 25 mai, 21 h 30. Entrée gratuite. Internet : truffaut-theatre.blogspot.com
Rémy CHIDAINE.

Aucun commentaire: